2 septembre 2016

Les questions de Simon (2)

Qu'est-ce que c'est la vie ?
Comment les vieux ils font pour mourir ?
Et si on se fait tuer ?

Ils sont comment les nuages de la nuit ?
Est-ce que les étoiles peuvent être attrapées ?
Comment ça s'écrit "trou noir" ?

A quoi ça sert une maman ?

Ces questions sont généralement posées après l'histoire du soir, lumière éteinte, quand "Tu peux rester encore un tout tout tout petit peu ?", et ponctuées de quelques "Maman, t'es gentille."

28 juin 2016

nature

Dans certains domaines, Simon en sait plus que beaucoup d'adultes. Et en particulier en ce qui concerne les petites bêtes, qui le passionnent et sur lesquelles il a pu voir des documentaires en compagnie de sa Mamie chérie.
Je n'ai donc pas été surprise quand, un matin, garant ma voiture devant chez sa nounou, il m'a montré par sa fenêtre ouverte, sur une feuille, une bestiole pas très engageante en me disant d'un air attendri "Maman regarde c'est un bébé coccinelle !"
Hier soir, chez sa nounou, il m'a montré sur une feuille de mélisse, "un bébé coccinelle en train de se transformer". Sachant cela, j'ai effectivement deviné les prémices de l'insecte qu'elle allait devenir.
Sans se poser plus de question, Simon a cueilli la feuille et décrété qu'il emportait la coccinelle chez nous, pour qu'elle mange nos pucerons. "Et ceux de Nounou ?" je lui demande "Ben, la maman de la coccinelle elle en fait d'autre ici..."
Ce matin, quand le réveil a sonné, Simon a jailli de son lit. Il a mis ses chaussettes et est allé sur le balcon, voir si sa coccinelle était toujours là. Elle avait déjà sa forme adulte, mais ses élytres étaient jaunes unis. Simon l'a prise dans sa main, elle a marché sur ses doigts, je lui ai présenté une feuille de tomate. Elle s'est installée sur le dessous. Une heure plus tard, on commençait à voir les points noir se former...

10 juin 2016

Tapenade

4 bocaux d'olives dénoyautées Carrefour (640g)
1 bocal de câpres Carrefour (120g)
250g d'amandes (non émondées)
le jus de 2 citrons
2 gousses d'ail
ciboulette, basilic
un trait d'huile d'olives
un mixer plongeur

Faire tremper les amandes (une nuit), puis les égoutter et les verser dans un saladier.
Égoutter les olives, garder les pots. Mettre les olives avec les amandes.
Égoutter les câpres. Les mettre avec les amandes et les olives.
Ajouter le jus de citron, l'ail épluché et égermé , la ciboulette et le basilic découpés.
Mixer. Selon la consistance voulue, ajouter éventuellement de l'huile d'olives.
Le tout remplira les 4 pots d'olives : pratique !

Déguster avec des carottes, du concombre, ou sur une salade de tomates.

22 mai 2016

Les questions de Simon

Hé ? Tu faisais quoi quand t'étais petite ?
Ça fait combien 1 1 0 0 2 2 ?
C'est comment à l'intérieur du nez ?
Et on en a d'autres des tuyaux ?
Maman, qu'est-ce que c'est ton métier ?

15 avril 2016

Dagobah dans la chambre de Simon

Pour sa fête, Simon a eu un poisson, un combattant, d'un beau rouge, qu'il a appelé Winnie.
Le vendeur a dit qu'il fallait changer chaque semaine seulement un tiers de l'eau, et mais comme il est difficile de ne prendre que 3 granules, comme conseillé, pour son repas quotidien, l'aquarium était bien encrassé. Nous avons donc, pendant que Simon n'était pas là, nettoyé de fond en combles le petit aquarium, tous ses cailloux, son bateau... et Samuel s'est dit qu'on pourrait faire une blague à Simon et remplacer le bateau par un X-Wing.
Ce fut chose faite.

(Winnie est timide, il ne veut pas figurer sur les photos)

27 mars 2016

à taaaable !

J'appelle Simon et Samuel à mettre le couvert tandis que je verse le riz dans la passoire. Simon demande
"Qu'est-ce qu'on mange ?
- Des clopinettes.
- C'est tout ? Ah, non, avec du riz... Mais j'aime pas trop ça, moi, les clo... euh, je suis pas sûr que je vais aimer les clopinettes."
Bien rattrapé, Simon.

21 février 2016

interprétation



Aux vacances de Noël (oui, ça date un peu), j'ai emmené Simon en Alsace chez son cousin Enguerrand. Ils étaient contents de se retrouver, de jouer ensemble, j'étais contente de retrouver ma grande sœur, et comme on peut s'en douter, on est allés au marché de Noël. Et j'ai acheté des babioles pour compléter les cadeaux. Entre autres, deux bonshommes en fil de fer.

Au matin de Noël, après tous ses Lego qu'il s'est empressé de construire, j'ai invité Simon à ouvrir les derniers petits paquets. Émerveillé, il a reconnu le premier  "Oh c'est un bonhomme qui joue du violon comme toi !"
 
















Pour le deuxième en revanche...
"- Oh, un autre musicien !
- Ben, Simon, non, tu vois bien, qu'est-ce qu'il a dans la main ?
- Une tapette à mouches !"